me présenter

    Partagez

    me présenter

    Message  lasource50 le Mer 23 Avr - 11:55

    Depuis quelques jours je suis de nouveau avec ma peau de dépressive. drunken 

    J'ai des pinces qui me serrent et m'empêchent de respirer.
     scratch 
    Face à une situation de stress au travail, j'ai ressenti une grande panique avec l'envie de fuir, de disparaître.
    Je revis la scène et j'ai beaucoup de difficultés à accepter ce que je vis : peurs paniques, craintes du regard des autres, manque d'envies de vivre.
    Beaucoup de culpabilité et de honte m'assaillent et m'empêchent d'accepter la situation.

    Je prends mes médocs plus pour m'évader que pour m'aider vraiment. Sleep 
    Comment me sortir de ce bourbier dans lequel je suis vraiment inconfortable ?

    Mon psy me dit que j'ai le droit d'être en arrêt et de prendre le temps de récupérer.
    Comment sortir de cette culpabilité d'être malade dépressive ? comment lâcher les tensions et m'accepter au présent ?

    Il me faut trouver un sens et une porte de sortie pour reprendre un peu de souffle.
    C'est vraiment douloureux de rechuter, j'ai l'impression d'avoir vécu cela si souvent depuis l'adolescence.
    Quand je ne sais comment réagir, me positionner je fais le dos rond et je laisse la souffrance se réveiller,
    seule contre moi. study 

    Je suis allée sur ce site pour entendre des témoignages et me soutenir le moral, ayant du mal à sortir,
    et puis, avec mon mari et mon fils je ne veux plus les embêter avec mes problèmes.
    A bientôt pour d'autres confidences.
    La source50  sunny
    avatar
    Laurent
    Admin

    Masculin Messages : 74
    Localisation : Montréal, Qc

    Re: me présenter

    Message  Laurent le Mer 23 Avr - 21:50

    Bonjour lasource et bienvenue!

    Je suis désolé que tu te sentes rechuter.
    On dirait qu'il y a eu un "trigger", soit le grand stress au travail. On dirait aussi que tu as eu une réaction d'évitement («fuir», «disparaître», s'«évader»). En langage cognitivo-comportemental on dirait que tu es tombée dans une TRAP (Trigger-Response-Avoidance Pattern). Dans ce cas le trigger fût le stress au travail, la Response fût la panique, et l'Avoidance Pattern fût la fuite. L'idée serait de remplacer cela par une TRAC (Trigger-Response-Alternate Coping), c'est à dire remplacer l'évitement par un autre comportement.

    Quelles preuves te permettent d'affirmer que tu embêtes ton mari et ton fils? Il est tout à fait recommandé d'avoir tout le soutien possible.

    Dans tous les cas nous sommes là pour te donner du support.
    Tiens nous au courant.

    Suite 1er message

    Message  lasource50 le Jeu 24 Avr - 10:14

    Merci Laurent pour ta réponse qui me semble juste...j'avais rdv chez ma psychothérapeute tout à l'heure et cela m'a permis de déposer 1 poids : 1 moment de mon enfance où j'ai eu très peur.

    Une "gardienne" intérieure m'a protégée et j'ai verrouillé beaucoup de choses dans ma personnalité.
    Pour m'aider à sortir de cette "crise", je dois m'adresser à mon enfant intérieur pour la rassurer et lui donner des clefs par la créativité et la beauté.
    Voilà, je vais essayer d'être plus douce envers moi-même et de prendre ce temps (écriture, peinture, collages...) pour me réconcilier avec moi-même.

    Est-ce que certains ont des expériences à partager concernant leur créativité comme aide thérapeutique ?

    Ce qui est sûr c'est qu'écrire m'aide à sortir de mon cercle infernal de l'auto-apitoiement et que cela soutient mon besoin de me réconcilier.

    Bon courage à tous et à toutes : nous détenons dans nos mains et nos cœurs une grande sensibilité à exprimer... cheers
    avatar
    Laurent
    Admin

    Masculin Messages : 74
    Localisation : Montréal, Qc

    Re: me présenter

    Message  Laurent le Ven 2 Mai - 15:21

    C'est fantastique que tu aies réussi à te mettre sur le chemin de la réconciliation avec toi-même, et que tu utilises plusieurs outils comme la psychothérapie et l'art.

    J'écris de la musique depuis plusieurs années et cela m'a aidé tout au long de ma dépression, si ce n'est que pour le plaisir que j'en tire.
    avatar
    capucine22

    Féminin Messages : 1
    Localisation : belgique

    me présenter

    Message  capucine22 le Dim 4 Mai - 14:39

    Bonsoir,

    a chacun et chacune d'entre vous.
    J'ai bientot 44 ans et je souffre de dépression chronique et sèvère depuis mon adolescence,un mal récurent.
    C'est un handicap très lourd.l'impression que l'on m'extraie chaque goutte de sang de mon organisme.
    Je suis pourtant mariée et maman de deux enfants.
    Des envies de suicide qui ressurgissent régulièrement,en deux année j'ai été hospitalisée 6 fois pour tentatives de suicide.
    Ma derniere hospitalisation s'est terminée il y a deux semaines.
    Mais j'ai séjourné en clinique 7 semaines,avec trés peu d'amélioration.......

    un mieux

    Message  lasource50 le Dim 4 Mai - 15:05

    Bonsoir

    Avec les beaux jours, l'air de la mer, la tendresse de mes proches... j'ai repris un peu de force physique et morale

    et j'avais envie de vous le partager

    au départ de ma rencontre avec le forum, j'étais vraiment au creux de la déferlante, je luttais contre les idées noires et les agitations physiques,

    j'avais envie de lire des messages de mieux-être, de personnes qui vivent des moments dépressifs et qui s'en sortent,

    qui aperçoivent de la lumière.

    Ce soir, de mon jardin radieux et printanier, j'envoie un petit doux message d'espoir...

    à l'intérieur de soi existent des friches abîmées, des mauvaises herbes mais il existe aussi des friches à explorer, à exploiter

    ... j'avais envie de parler avec Capucine, de l'écouter.

    Demain, je reprends le chemin de mon travail après plus de 3 semaines d'arrêt, cela m'inquiète un peu car c'est un peu " le travail" qui a provoqué ma rechute,

    C'est un nouveau lieu et c'est un nouveau défi professionnel que j'envisageais depuis longtemps avec l'équipe de collègues.

    Et j'ai "craqué" au moment stratégique du changement, au moment où tout est devenu concret comme si je ne m'étais pas préparée à ce changement, je restais figée dans une ancienne posture,

    j'avais beaucoup de mal avec le nouvel espace, le temps, je n'avais plus mes repères, j'étais physiquement et moralement perdue,

    et mon ego en a pris un coup...

    des peurs à la pelle sont revenues : pas être à la hauteur, pas du tout capable,

    je suis partie me réfugier dans ma maison, avec le sentiment d'échec et de dévalorisation, de culpabilité m'empêchant de respirer, de me lever...

    énorme la peur que je me suis faite

    et comme Alice dans "au pays des merveilles" j'ai du la traverser, tomber dans le puits de mes peurs d'enfant...

    je vais mieux et je sais que demain cela ne va pas être simple pour moi de retourner là où j'ai chuté...

    je me sens prête avec ce que je suis devenue...

    J'ai un  peu transformé mes peurs en meilleures connaissances et en force à rester simple et humble face aux aléas de la vie.

    Voilà, je vous donnerai des nouvelles très vite et de savoir que des personnes sur ce forum me lisent, m'écoutent et tentent de me comprendre me donne une sacré force pour ce soir et aussi pour demain.

    Merci à vous, à bientôt pour mieux se connaître et se découvrir

    et se donner de précieux conseils pour mieux vivre les crises et les passages douloureux.

    A bientôt... où est la source pour se retrouver et se ressourcer ?     flower
    avatar
    Laurent
    Admin

    Masculin Messages : 74
    Localisation : Montréal, Qc

    Re: me présenter

    Message  Laurent le Lun 5 Mai - 13:40

    capucine22 a écrit:Bonsoir,

    a chacun et chacune d'entre vous.
    J'ai bientot 44 ans et je souffre de dépression chronique et sèvère depuis mon adolescence,un mal récurent.
    C'est un handicap très lourd.l'impression que l'on m'extraie chaque goutte de sang de mon organisme.
    Je suis pourtant mariée et maman de deux enfants.
    Des envies de suicide qui ressurgissent régulièrement,en deux année j'ai été hospitalisée 6 fois pour tentatives de suicide.
    Ma derniere hospitalisation s'est terminée il y a deux semaines.
    Mais j'ai séjourné en clinique 7 semaines,avec trés peu d'amélioration.......

    Bonjour capucine et bienvenue,

    Je suis désolé que tu souffres de dépression chronique sévère depuis ton adolescence. C'est fantastique que tu aies pu fonder une famille malgré ce handicap.
    Alice Miller appelait cela «Le drame de l'enfant doué», c'est-à-dire le fait que des personnes qui réussissent à accomplir des choses vivent avec la dépression.
    Je me doute que tu as du vivre des évènements traumatisants pour avoir fait 6 ts. Consultes-tu un psychologue?

    lasource50 a écrit:Bonsoir

    Avec les beaux jours, l'air de la mer, la tendresse de mes proches... j'ai repris un peu de force physique et morale

    et j'avais envie de vous le partager

    au départ de ma rencontre avec le forum, j'étais vraiment au creux de la déferlante, je luttais contre les idées noires et les agitations physiques,

    j'avais envie de lire des messages de mieux-être, de personnes qui vivent des moments dépressifs et qui s'en sortent,

    qui aperçoivent de la lumière.

    Ce soir, de mon jardin radieux et printanier, j'envoie un petit doux message d'espoir...

    à l'intérieur de soi existent des friches abîmées, des mauvaises herbes mais il existe aussi des friches à explorer, à exploiter

    ... j'avais envie de parler avec Capucine, de l'écouter.

    Demain, je reprends le chemin de mon travail après plus de 3 semaines d'arrêt, cela m'inquiète un peu car c'est un peu " le travail" qui a provoqué ma rechute,

    C'est un nouveau lieu et c'est un nouveau défi professionnel que j'envisageais depuis longtemps avec l'équipe de collègues.

    Et j'ai "craqué" au moment stratégique du changement, au moment où tout est devenu concret comme si je ne m'étais pas préparée à ce changement, je restais figée dans une ancienne posture,

    j'avais beaucoup de mal avec le nouvel espace, le temps, je n'avais plus mes repères, j'étais physiquement et moralement perdue,

    et mon ego en a pris un coup...

    des peurs à la pelle sont revenues : pas être à la hauteur, pas du tout capable,

    je suis partie me réfugier dans ma maison, avec le sentiment d'échec et de dévalorisation, de culpabilité m'empêchant de respirer, de me lever...

    énorme la peur que je me suis faite

    et comme Alice dans "au pays des merveilles" j'ai du la traverser, tomber dans le puits de mes peurs d'enfant...

    je vais mieux et je sais que demain cela ne va pas être simple pour moi de retourner là où j'ai chuté...

    je me sens prête avec ce que je suis devenue...

    J'ai un  peu transformé mes peurs en meilleures connaissances et en force à rester simple et humble face aux aléas de la vie.

    Voilà, je vous donnerai des nouvelles très vite et de savoir que des personnes sur ce forum me lisent, m'écoutent et tentent de me comprendre me donne une sacré force pour ce soir et aussi pour demain.

    Merci à vous, à bientôt pour mieux se connaître et se découvrir

    et se donner de précieux conseils pour mieux vivre les crises et les passages douloureux.

    A bientôt... où est la source pour se retrouver et se ressourcer ?     flower

    Merci pour ce doux message d'espoir. Content que tu aies pu transformer des peurs en meilleures connaissances et en force.

    Contenu sponsorisé

    Re: me présenter

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 27 Juin - 4:56