Dépression dont je ne vois pas la fin ....

    Partagez

    EloSad

    Messages : 2

    Dépression dont je ne vois pas la fin ....

    Message  EloSad le Lun 12 Nov - 5:11

    Bonjour,
    J'ai fait une tentative de suicide il y a plus d'un an et demi, j'ai du prendre des anti-dépresseurs. J'étais alors en prépa pour préparer le concours vétérinaire, cette foutue dépression m'a fait abandonner la prépa. J'allais alors bcp mieux, grâce à un psychiatre et à une psychologue, et j'ai tout fait pour intégrer une école d'ingénieur qui avait toutes les qualités pour me faire repartir du bon pied. J'ai intégré cette école, arrêté les antidépresseurs depuis fin août, et j'étais à nouveau pleine de vie, me suis fait plein de nouvelles connaissances, partagé des soirées avec eux, aimé les qq 1ers cours... Et voila qu'à nouveau, depuis qq semaines, je ressombre peu à peu dans la dépression, j'ai même l'impression que c'est encore pire qu'avant...

    J'ai cette boule de stress dans la poitrine en permanence, envie de rien, je me force à sourire aux blagues ou à rire alors que je n'en ai pas envie, les histoires des gens me laissent complètement indifférente, je n'attends qu'une chose, retourner chez moi ds ma chambre, ne plus voir ni mes coloc, ni personne, qu'on me laisse tranquille. Il me devient de plus en plus difficile de me forcer à tout, j'ai l'impression de m'être trompé de voie en venant ici, car un ingénieur doit être capable de travailler avec des gens et de diriger une équipe, or je n'ai aucune envie de travailler avec quiconque. J'ai du effectuer un stage pendant toutes les vacances de la Toussaint, et c'était vraiment horrible car je comptais les jours pour rentrer alors qu'en d'autres circonstances, ce stage m'aurait plu...
    Je n'ai plus de forces, j'ai surmonté une longue dépression, je ne pense pas avoir la force de surmonter celle qui vient.. Sad
    J'ai envie de tout arrêter mais j'ai peur que ce soit une bêtise, j'ai travaillé dur pour arriver là ou j'en suis, personne ds ma famille n'a fait d'études, je rêvais d'être vétérinaire, et j'ai bossé dur, je suis maintenant ds une école d'ingé, il me reste 4 ans avant d'avoir mon diplôme et de gagner un salaire raisonnable, de ne pas galérer comme ma mère, je veux me sortir de ma condition de fille d'ouvrière...

    Mais je n'en ai pas la force. L'idée même de voir des gens, de devoir me forcer à parler de choses qui ne m'intéressent pas me donne une flemme monumentale, insurmontable...
    Je ne suis pas allée en cours ce matin car je n'en ai pas la force.. Crying or Very sad
    J'ai pris RDV avec mon médecin pour demain car je veux des anti dépresseurs, j'aimerais aller ds un centre spécialisé pour parler à des psy tous les jours, trop de choses vécues ds mon enfance me ralentissent ds ma vie d'aujourd'hui, et j'aimerais me faire envoyer mes cours directement la bas, comme ça je ne devrais pas arrêter mes études mais je ne serais pas obligée de voir des gens, (mais j'ai peur qu'il me soit impossible de faire cela)... surtout qu'une dépression, c'est mal vu, ce sont les faibles qui dépriment, et les faibles n'ont pas leur place ds ce monde, désolée, je ne souhaite offenser personne, mais selon moi, c'est ainsi que sont perçus les dépressifs dans notre société...

    Svp, donnez moi votre avis et/ou conseils...
    avatar
    Knowall

    Messages : 35
    Localisation : En bas du ravin

    Re: Dépression dont je ne vois pas la fin ....

    Message  Knowall le Mar 13 Nov - 12:04

    Est-ce que tu sais ce qui te fait souffrir au fond ? Tu as identifier les causes ?

    Quand on ne se sens pas bien de manière générale, quoiqu'on puisse faire ou tenter dans la vie, ça n'apportera jamais vraiment ce qu'on souhaite... Même si ça réussit...

    Depuis quelques semaines, c'est l'automne et l'hiver qui s'installe aussi... Si la dépression te tombe de dessus à cette période, peut-être souffre-tu de dépression saisonnière un peu non ? Du moins peut-être que cela joue aussi, en se rajoutant au reste ...

    Le psychiatre et le psychologue, ceux qui t'avaient aider lors de ta première depression, vas-tu les recontacter ? Comment c'est passer ton rdv sinon ?

    ce sont les faibles qui dépriment, et les faibles n'ont pas leur place ds ce monde, désolée, je ne souhaite offenser personne, mais selon moi, c'est ainsi que sont perçus les dépressifs dans notre société...

    Cette vision des choses est l'apanage des gros c o n bien souvent, la vision de ceux qui n'ont pas la moindre once d'empathie et de compréhension, vis à vis de ce qu'est l'humain... Il ne faut pas y porter trop de crédit. Wink Adhérer à ces idées et se sentir par là moins qu'une me r d e n'est pas une bonne option ... N'importe qui est susceptible de se sentir détruit par certaines choses... Ca n'est pas une marque de faiblesse, ça dépend des circonstances de vie de chacun...

    Il ne faut pas avoir honte de se sentir mal. Beaucoup de personnes d'ailleurs, sont dans ce cas.

    EloSad

    Messages : 2

    Re: Dépression dont je ne vois pas la fin ....

    Message  EloSad le Mer 14 Nov - 8:08

    Je ne sais pas exactement bien ce qui me fait souffrir, je me sens fragile, très sensible. je ne peux pas dire exactement là en ce moment présent pourquoi je me sens comme ça, meme si il s'est passé des choses ds ma vie et il s'en passe encore. J'ai un projet professionnel bien précis dans la tête, et une responsable de mon école m'a dit il y a quelques semaines, que c'était un rêve d'enfant et que je devais revoir mon projet. Alors je me pose évidemment des questions sur une éventuelle réorientation, je ne sais pas bien ce qu'il me faut faire.
    Mon enfance et mon adolescence n'ont pas été de super périodes, et j'ai vécu et vu des choses que je n'aurais pas du voir, tout cela m'a fait grandir plus vite, mais je n'ai pas encore réussi à me défaire de mon passé, et je n'ai jamais fait de travail de thérapie pour résoudre cela. Je me sens plus mature que les étudiants de ma promo et cela me pèse parfois, ce sot leurs parents qui leur payent leurs études, il n'ont aucun souci à se faire la dessus, alors que je me débrouille seule, et d'autres choses encore.

    J'ai vu mon médecin hier, et il m'a mise sous anti dépresseurs, celui que je prenais déjà jusque fin août. Je sens que c'est plus profond qu'une petite déprime passagère.
    Je vais être suivie par un psychologue la ou je suis actuellement, car j'ai changé de région depuis septembre, et je ne peux pas me permettre de faire le voyage pour chaque RDV avec mon psy, mais les délais d'attente pour les RDV sont très longs ici...

    Je ne suis pas retournée en cours, cela fait maintenant 3 jours... je sais que ce n'est pas bien, mais c plus fort que moi, j'ai une grosse boule d'angoisse à l'idée de voir du monde, de devoir leur parler, je n'ai pas la force de faire cet effort surhumain pr moi ...

    avatar
    Knowall

    Messages : 35
    Localisation : En bas du ravin

    Re: Dépression dont je ne vois pas la fin ....

    Message  Knowall le Mer 14 Nov - 12:29

    Je penses pas que les trops dures épreuves de l'enfance et/ou de l'adolescance nous rendent vraiment adulte plus tôt que les autres. Du moins ces épreuves, on trouve le moyen de s'y adapter d'une façon ou d'une autre sur l'instant ... Oui par certains aspects sur le coup l'on peut sembler avoir plus de maturité, mais en réalité l'on s'est juste construit d'une façon qui tôt ou tard, ne convient plus.

    Et c'est la mer de, car on ne fonctionne pas comme il faudrais ... Et cela provoque parfois une souffrance plus grande que celle issue des évènements en eux-même... Enfin d'après ma constatation.

    Les médicaments ça eut aider oui, mais comme tu vois ça ne résoud pas tout...

    tu as déjà penser aux thérapies brèves telles que la TCC, et l'emdr ? Pas besoin de déballer toute sa vie, et ça peut donner des outils pour pallier à ces problèmes de développement. C'est ce genre de choses que tu vas entreprendre avec ton psy ?

    Pour les cours, ne te contente pas de ne pas y aller et basta. Si tu peux, essaye de prévenir l'établissement et de leurs expliquer ta situation quand même pour éviter les problèmes...

    je ne sais pas bien ce qu'il me faut faire

    Pour le boulot et les études à suivre, y'a que toi qui peut savoir en prenant le temps de réfléchir.... Mais le plus important serait de réussir à te reconstruire... Ca prendra du temps, mais ça n'est pas impossible Smile

    Je ne sais ce que tu as dû vivre dans ta jeunesse mais courage à toi... Quel âge as-tu si ça n'est pas indiscret ?

    Contenu sponsorisé

    Re: Dépression dont je ne vois pas la fin ....

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 17 Aoû - 13:26