relations parents-enfants

    Partagez

    amimot

    Messages : 1

    relations parents-enfants

    Message  amimot le Dim 24 Nov - 9:29

    Sad Bonjour! Je me suis inscrite sur ce forum pour essayer de libérer un peu de mon immense tristesse qui a envahit ma vie depuis que j`ai constaté le manque complet d`empathie et d`amour des mes filles  envers moi. En 98 , j`avais 48 ans , j`ai fait une dépression majeure chronique. J`étais infirmière depuis environ 25 ans et, suite à un remaniement de personnel, je me suis retrouvée de nuit. Après environ 6 mois, j`ai craquée. Depuis ce temps , je ne suis jamais retournée au travail. J`ai 63 ans et je suis toujours en invalidité permanente. Le gros de ma dépression a persisté environ 8 ans . Depuis ce temps mon état se promène de bas en haut , et de haut en bas. Mais, j`ai rarement des idées suicidaires. Durant mes 8 ans j`ai dû combattre cette envie de mourir , presqu`à chaque instant. C`était l`enfer. J`ai fait quelques tentatives de suicide, dont une où j`ai failli y rester. J`ai fait plusieurs longs séjours en psychiatrie, dont un de 5 mois chez les chroniques. Et, j`ai fait environ 4 séries d`électrochocs. Mon mari, qui est toujours avec moi et qui a aujourd`hui 66 ans, m`a supportée tout au long de ce grand périple. Il a su aussi prendre soin de la maisonnée. Même s`il fût très affecté par tout ce qui nous arrivait, il a su tenir le cap. Durant mes longues hospitalisations mes filles ne sont venues me voir qu`à une ou deux reprises. Elles avaient peur de se retrouver dans un environnement comme la psychiatrie. Elles étaient toutes les trois dans l`adolescence. Lorsque j`étais à la maison, elles ne me croyaient pas lorsque j`essayais de leur expliquer ma souffrance intérieure et m`en voulait par moment , de ne pas aider mon mari dans les tâches quotidiennes. Et, plus encore, lorsque je refusais de recevoir des amis ou sortir à l`extérieur. Souvent elles faisaient des comparaisons avec la maman de leurs amis. J`avais le cœur qui me déchirait à chaque fois. Encore aujourd`hui, alors qu`elles sont toutes les 3 dans la trentaine, elles doutent de ce que je leur dit: il faut toujours qu`elles vérifient mes dires ou qu`elles les comparent avec les dires d`autres personnes. Si je suis malade, elles ne prennent presque jamais de mes nouvelles ou bien , changent de sujet lorsque je leur en parle. Elles me font sentir souvent que je suis une charge pour mon mari. Si , moi et mon mari, faisons des rénos ou plantons quelques fleurs, elles s`y intéressent très peu. Elles peuvent me parler des heures , au téléphone, mais , de ce qui leur arrive à elles, dès que j`essaies de parler de moi, elles changent de sujet. Oh! Elles me demandent comment je vais, pour aussitôt raconter leurs joies et leurs problèmes. Souvent elles s`enquièrent de la santé de mon mari mais , dès qu`il est question de moi , ça ne les intéressent pas. Vous pourriez penser que je suis quelqu`un qui parle toujours de moi, mais non, je prends le temps de les écouter et je compatis à ce qui leur arrive.  Je les embrassent à chaque fois que je les vois, et je leur dit que je les aime , très souvent. Et ce, depuis qu`elles sont nées. Elles habitent maintenant à l`extérieur de la ville. Elles viennent de temps à autre. Depuis environ 1 an, elles appellent environ 1 fois par semaine mais, c`est juste parce que je leur ai dit, l`an passé , que moi et leur père nous nous sentions très seuls Que jamais nous n`avions de nouvelles d`elles et que nous nous sentions de plus en plus déprimés. C`est alors, qu`elles se sont mises à nous appeler une fois par semaine, à des jours différents, probablement  après s`être consultées. Pourtant elles ont toujours été le centre de notre vie. Elles étaient nos petites princesses. Nous les avons aimé, cajolé, serré dans nos bras depuis leur naissance. Nous avons fait le tour du Québec et bien d`autres voyages avec elles. J`ai si mal en-dedans qu`il y a des jours où j`ai l`impression que mon cœur de maman , va éclater en milles morceaux.  Ça me fait du bien de pouvoir en parler à quelqu`un! Merci de me lire! À bientôt!

    calvasse

    Messages : 5

    Re: relations parents-enfants

    Message  calvasse le Lun 25 Nov - 20:09

    Salut amimot, j'ai lu ton message pis je me suis dis que je t'écrirais un petit mot. Il y a quand meme beacoup d'éléments positif dans ce que tu écris. Tes filles filles prennent la peine de d'appeller a chaque semaine. Je parle a ma mere moins souvent que ca, mais c'est pas parce que je l'aime pas c'est que je manque de temps. C'est pas tout le monde qui peuvent comprendre c'est quoi une dépression non plus... Mais au moins elles essayent de te faire sentir moins seule! Essaye de leur parler plus des petites chose qui vont bien dans ta vie . J'imagine qu'elles doivent se sentir impuissantes face a ta dépression . Tu as des filles qui te donnes de leur nouvelles, un mari qui t'aide beacoup selon ce que tu dis. C'est pas évident quand on est déprimé , mais il faut voir le positif ! Bon courage pis j'espère que tu va passer un bon temps des fêtes avec le monde que t'aime!

      La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 18:22